Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

Magdalenia


Pro Membre, Malmedy

Arromanches : Guerre et Paix

Village du Calvados situé à 10 km de Bayeux et 30 km de Caen, niché au creux de la falaise, Arromanches, rebaptisé alors « Port Winston », entra dans l’histoire mondiale le 6 juin 1944 en devenant la clé de la libération.

Le 5 juin à 23h30, après le lancement de fusées à l’ouest d’Arromanches, commença le pilonnage massif des « batteries de Longues » par l’aviation jusqu’au matin du 6 vers 5h15. Le 1er bataillon du « Hampshire Regiment » ne pénétra dans Arromanches que vers 19h, alors qu’il subsistait encore quelques poches de résistance Allemande aux alentours. La ville ne fut prise que vers 20h30.

Les vestiges les plus important du débarquement restent les flotteurs et caissons formant le célèbre « Mulberry » port artificiel, qui ravitailla les troupes Anglaises et Américaines pendant la campagne de France.

Deux ports artificiels avaient été prévu, mais celui d’Omaha Beach fut détruit par la tempête du 19 juin. Le port, préfabriqué en Angleterre, fut amené à Arromanches à la vitesse de 5 à 6 km /heure et sa mise en place débuta le 7 juin : 17 navires furent échoués et 115 caissons mis en place. Il fut déclaré opérationnel pour le 18 juin 1944.

En 100 jours, le Port Winston (avec sa rade de 8 km de long), permit de débarquer :

400.000 hommes
88.000 véhicules
800.000 tonnes de matériel
Conçu pour durer les 3 mois d'été, il continua d'être utilisé jusqu’au 19 novembre 1944.
(source : http://www.arromanches.net/vf/historique.php?histoire=6)

Commentaire 29