Nous utilisons des cookies, afin de personnaliser les contenus et les publicités et d'analyser les accès à nos sites internet. En outre, nous transmettons des informations sur ton utilisation de nos sites internet à nos partenaires pour e-mails, publicité et analyses. Voir détails

Quoi de nouveau ?

Eglise du Monastère Royal de Brou à Bourg en Bresse

L’âme du monument

Oeuvre d’une femme, Marguerite d’Autriche, le monastère royal de Brou comprend une église, unique par sa richesse et sa symbolique et des cloîtres qui accueillent aujourd’hui les collections municipales de Bourg-en-Bresse.

Marguerite d’Autriche, fille de l’empereur Maximilien et de Marie de Bourgogne, perd son mari Philibert le Beau, duc de Savoie, en 1504, alors qu’elle n’a que 24 ans. La jeune veuve décide alors de faire bâtir aux portes de Bourg-en-Bresse le monastère de Brou pour abriter trois somptueux tombeaux : ceux de son mari et de sa mère, et le sien.
source : internet

Commentaire 24