Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

stemary


Free Membre

Honte et douleur

Ces femmes qui restent dans l'ombre..
Ces femmes qui se taisent et qui se cachent par honte...
Ces femmes qui Vivent dans la peur...
Le sol et moi violons la mort
Je suis par terre, il est debout
J'ai mal aux reins, je me dévore
Le bout des doigts, je suis à bout
Mais à genoux, c'est incertain
De respirer, je vais crever
Il y a un homme, un assassin
Il y a un homme que j'ai aimé

Dieu a créé les hommes et les loups.
Il est devenu loup, est-ce moi la coupable? Ai-je mérité les coups qui brise mon corps un peu plus chaque jour ?
J'ai appris à ne plus crier, à ne plus pleurer, à ne plus lutter.

Fermer les yeux et m'évanouir
Ouvrir mes yeux et contempler :
Ma vie est passée à mourir
Oh ! On est mieux les yeux fermés.

Je sais qu'il frappera encore plus fort.
Il déverse sa haine par des insultes, des hurlements, des crachats…
Je manque d'air mais je me tais, je tais ma peur qui est devenue ma compagne, je lèche mes plaies en silence.

Mon corps à lui, mon cœur a froid
Ecoeurée vive et démolie
J'ai faim, j'ai mal, j'ai plus que ça
Je suis écorchée dans ma vie
Couvert de lui, mon corps blessé
Stigmatisé, appelle à l'aide
Appelle au viol, comme il disait
Avant, après que je ne cède.

Comme une supplique, comme une prière, moi qui suis à genoux haletante, hésitante, chancelante, les mains jointes par ces cordes qui m’enserrent, je lui demande de me rendre cet amour, esclave de ce sentiment qui m’enchaîne à lui, un amour qui a pris les couleurs de l’enfer.
Je suis à terre il tire un peu plus chaque jour sur cette corde, il ressert le nœud. Ma raison est sans raison pour tendre encore vers lui mes mains tremblantes dans l’espoir qu’il y dépose un baiser sur ces blessures, triste illusion d’une étreinte infinie.

Encore en sang, toujours en pleurs
Je veux m'enfuir, quitter ma vie
Encore en vie, j'ai eu si peur
Je veux mourir mais pas par lui
Je veux, je veux être égoïste
Penser à moi et puis à quoi ?
Je veux, je veux je ne sais quoi

Statue de chair au regard froid, je rampe vers lui, demande à nouveau de me laisser me relever, je sens une lanière de cuir brûler ma chair, je courbe le dos, juste un souffle, pas un cri, je te demande encore une fois, une dernière fois, de me laisser me mettre debout.

Fermer les yeux et se tuer
Ouvrir les yeux et accepter
De vivre un peu, continuer…




"Ça fait 4 ans mais j'oublie pas
J' m'endors avec ça, j'me lève avec ça
Ça fait mal
Comprend que j'puisse plus donner du cœur
j'avais trop peur qu'il me tue, trop peur qu'il me tue
Comprend que j'puisse plus donner du cœur

Diams"

Commentaire 11

  • JoY MadiSon 17/10/2010 12:44

    message et cliché tres fort
  • ninon68 29/09/2010 9:28

    Waouhhh ! J'en ai la chair de poule ! Total respect.
    Anne
  • Annick 24/09/2010 16:46

    Un texte tellement émouvant et fort....terrible le sort de ces femmes sous l'emprise de la violence...
    Merci pour ton vote pour "Petite fleur"
    Amitiés
    Annick
  • Bernard.B 23/09/2010 15:50

    Un ressenti très fort devant cette photo et le texte l'accompagnant.
    Amitiés.
    Bernard
  • Carole59 22/09/2010 21:24

    .......
    ++++
  • JR34 22/09/2010 18:58

    Très expressif pour les deux .... c'est l'horreur pour ses femmes
    Amitiés
  • Ray Veri 22/09/2010 18:53

    tout simplement
    Respet
    Ray
  • polpec 22/09/2010 16:04

    Bravo pour l'image et son symbole !
    Quand au texte, brrr dire que certaines vivent çà , l'horreur au quotidien.
    JP
  • Magdalenia 22/09/2010 15:24

    Mary, cette image me donne la chair de poule.
    Un moment de vie tellement horrible qu'il laissera toujours des traces.
    Il laissera des traces, mais après, le temps, le temps qui passe peut permettre de revivre des moments heureux et sincères.
    A cela je crois, car il faut croire à l'espoir, il ne faut jamais baisser les bras.
    Amitiés,
    Magdalenia
  • ETat d'ESprit 22/09/2010 14:56

    Très fort ... mais ce coup-là, il fallait le porter. Merci.
  • mickey40 22/09/2010 14:43

    superbe à tout point de vue !!!!!
    amitié
    mickey