Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

lunabelle


Free Membre, Paris

La chevelure

" O Toison, moutonnant jusque sur l'encolure !
O boucles ! O parfum chargé de nonchaloir !
Extase ! Pour peupler ce soir l'alcôve obscure,
Des souvenirs dormant dans cette chevelure,
Je la veux agitée dans l'air comme un mouchoir! "
"... "
Beaudelaire

Commentaire 7

  • graphistolage 30/08/2009 19:12

    superb!!
  • laura fogazza 12/08/2009 18:02

    très interessante image entre Baudelaire et la peinture japonaise.....
    laura
  • S.ofF.LiNE 01/08/2009 15:00

    ..très beau mariage du Baudelaire inégalé et de cette image onirique à souhait...:)
  • Andreas Beier 01/08/2009 6:51

    top+++
  • FRAYENT 01/08/2009 2:31

    "Delphine secouant sa crinière tragique,
    Et comme trépignant sur le trépied de fer,
    L'oeil fatal, répondit d'une voix despotique:
    - "Qui donc devant l'amour ose parler d'enfer?

    "Ne me regarde pas ainsi, toi, ma pensée!
    Toi que j'aime à jamais, ma soeur d'élection,
    Quand même tu serais une embûche dressée
    Et le commencement de ma perdition!"

    Baudelaire:
    Les Fleurs du mal,
    Femmes damnées (1861)
    poème condamné en 1857

    Superbe travail, merci Lunabelle
  • Pixarno 01/08/2009 1:37

    c'est joli çà !
  • ligerien 01/08/2009 0:11

    si Beaudelaire pouvait voir cette photo ,je pense qu'il ne la renierait pas ! bravo ligerien

Mots clés

Information

Catégorie Digiart
clics 4 104
Publiée
Licence

favoris publics 2