Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

Jean Albert Richard


World Membre, Runkel

Le viaduc des Fades (1)

Ansicht aus dem Tal der Sioule.
Sommer 1972.

_ _ _ _ _ _ _ _ _

Vue depuis la vallée de la Sioule.
Été 1972.

Commentaire 8

  • Pascal Viyer 01/02/2007 20:12

    Beau exemple de partage que nous donne parfois FC. La phot de l'un, le commentaire éclairé de l'autre. Magnifique !
    pv
  • Nicolas Charnet 26/01/2007 12:30

    Complément : On dit que les Auvergnats sont radins. Je pense qu'ils sont simplement... précautionneux avec l'argent. La preuve : à sa création en 1790 le département devait s'appeler Mont-d'Or mais le député de Clermont-Ferrand, Gaultier de Biauzat, intervint car il pensait que ce nom attirerait l'attention de l'administration fiscale sur ses concitoyens, il fut écouté et le département s'appela finalement Puy-de-Dôme....
  • Nicolas Charnet 26/01/2007 11:58

    Cher Jean,

    je partage votre analyse-- surtout, je pense à la célèbre chanson de Brassens qui souligne la générosité de l'Auvergnat :
    "Elle est à toi, cette chanson, Toi, l'auvergnat qui, sans façon, M'as donné quatre bouts de bois Quand, dans ma vie, il faisait froid."
  • Jean Albert Richard 25/01/2007 12:39

    Merci à tous pour les commentaires.

    @Nicolas,
    je ne m'étais jamais posé la question de l'origine du
    nom, mais quand on y réfléchit, les méridionaux ont
    le mot "fada", et il y a aussi "la petite fadette".
    Quant à la parenthèse -nous sommes en Auvergne-
    au fil du temps et de mes voyages, j'ai remarqué la
    chose suivante: la réputation faite aux Auvergnats n'est pas un monopole. En Savoie, on dit la même chose
    des Mauriennais, les Écossais ne sont pas épargnés,
    et en Allemagne, les Souabes, qui par réaction se
    proclament eux-mêmes fièrement les ancêtres des
    Écossais, passent pour être plus qu'économes.
    J'ai donc cherché s'il y avait un quelconque point commun entre tous ces Européens d'origine très
    diverse, et suis arrivé à la conclusion qu'ils habitaient
    tous chacun à leur manière une région où autrefois la
    vie était beaucoup plus dure que par exemple dans une
    plaine riche et fertile: c'était donc pour eux une grande nécessité de faire attention au peu dont ils disposaient
    pour vivre, ou aussi de se limiter dans leurs exigences
    et leur train de vie, ce que des citadins plus favorisés
    et n'ayant pas voyagé autant qu'on le fait aujourd'hui
    pouvaient avoir du mal à comprendre.
    Avant l'expansion du tourisme, qui a été une aubaine
    pour toutes ces régions en général trés attrayantes, le
    quotidien y était beaucoup moins facile, ce qui
    déterminait la modestie du mode de vie, mais il ne
    s'agit pas là à proprement parler d'un caractère génétique.
    Je suis tout ouïe au cas où quelqu'un proposerait une
    meilleure explication.

    @Nicole,
    petit à petit, je vais faire connaissance de toute la famille... Mon grand-père maternel était originaire de
    Saint Germain-l'Herm, où je suis allé quelquefois.

    Amitiés à tous.

    Jean
  • Nicole Bordas 24/01/2007 22:51

    Merci Jean Albert pour toutes les photos du Viaduc des Fades de 1972
    Je t'assure rien depuis n'a changé, il est toujours là mais aujourdhui il doit être tout blanc car dans nos Combrailles il y a 20 cm de neige
    Bravo, je vais regarder tes photos.
  • Nicolas Charnet 24/01/2007 13:24

    Bonjour Jean Albert! Connais-tu l'origine du nom des Fades? Pour aller autrefois de la Combrailles en Limagne, il fallait passer la Sioule à gué, à l'emplacement du barrage actuel. Là, vivaient deux vieilles filles qui donnèrent, à leur mort, tout ce qu'elles avaient pour faire construire un pont. Une telle générosité parut folie aux gens d'alentour (nous sommes en Auvergne!) - et on ne parla plus des deux filles qu'en les nommant les Fades, c'est-à-dire les folles, les déraisonnables, les cinglées!!
  • Ingrid Sautel 24/01/2007 11:05

    impressionnant !
    lg ingrid
  • Klaus Kieslich 23/01/2007 13:07

    Ein Meisterwerk der Ingenieurskunst !
    Gruß Klaus