Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

MarjolaineCréations


Free Membre, Néville sur Mer dans le Cotentin.

~ Lycaon ~

Ce canidé possède de grandes oreilles rondes munies de poils qui empêchent les parasites et insectes d'entrer.
Son autre originalité se trouve dans l'asymétrie des dessins de son pelage. Celui-ci est constitué de brun, noir, jaune et blanc. Il semblerait que les individus se reconnaissent grâce à leur robe qui est différente pour chacun.
Son espérance de vie est de 11 ans.

Considéré comme un animal cruel, impitoyable et nuisible, il a été, jusqu'à une période récente, exterminé. Empoisonné par les fermiers, battu par les éleveurs, il a même été massacré par les rangers qui pensaient que sa prolifération mettrait en péril l'équilibre des parcs. En Tanzanie, 4 femelles ont fait des ravages dans les troupeaux de chèvres des Masaï, faute d'antilopes. Les lycaons on été contaminés par le virus de Carré. Seule une vingtaine d'individus a subsisté... Les animaux affectés présentent des diarrhées, des convulsions, des vomissements, des atteintes oculaires, des troubles respiratoires et de la paralysie. Ce virus provient des chiens domestiques des Masaï. Il s'est propagé par le biais des chacals et des hyènes. Les lions ont aussi étés affectés mais l'espèce n'a pas été mise en danger. Source : Guide des animaux Tanzaniens et Kenyans.
Le lycaon est une espèce en voie de disparition, on en comptait environ 100 000 au début du xxe siècle en Afrique subsaharienne alors qu'il en reste moins de 3 000 aujourd'hui, concentrés dans de petites étendues isolées les unes des autres. La taille des meutes a elle aussi diminué et est passée d'une centaine d'individus à moins d'une trentaine.
Les causes de cette diminution sont nombreuses :
accusé de répandre des maladies et de tuer pour le plaisir, il a été traqué.
le réseau routier qui s'étend toujours, rend les déplacements du lycaon dangereux.
il est souvent percuté par les véhicules;
l'augmentation des prairies diminue son espace vital.
le lycaon est très sensible aux germes infectieux.
les maladies
D'autre part, les clôtures à l'entour des enclos d'élevage de bétails et les champs cultivés, fragmentent leur territoire et scindent les meutes posant ainsi à terme, un grave problème de consanguinité.

Commentaire 15