Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

ntali


Complete Membre, ousson sur loire

portrait d'orvet

L’orvet n’est pas un serpent mais un lézard apode dont les ancêtres se déplaçaient sur quatre pattes.
Il existe deux espèces d’orvets :

Anguis cephallonica
Anguis fragilis
L’orvet est totalement inoffensif. Ce « serpent de verre » comme on le nomme mène une vie tranquille et ne quitte son abri que pour chasser.
Craintif, l’orvet a peu de moyens de défense. S’il est capturé par la queue, il n’a pas d’autres solutions que de la casser volontairement.

Elle se brise si facilement qu’on le surnomme serpent de verre.

Cette amputation ne le gène pas du tout. Des muscles spéciaux lui permettent de ne pas perdre son sang et il cicatrise facilement.
Comme les lézards, l’orvet a des paupières mobiles.
L’orvet mue généralement quatre fois dans l’année. Il se débarrasse de sa peau devenue trop petite comme le font les serpents.
Si la nourriture vient à manquer, il ne mue pas car sa croissance se ralentit.

Commentaire 29