Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

VIMY (1) Moutons Canadiens.

La Crête de Vimy, haut lieu stratégique, détenue, dés 1914, par l'Armée Allemande, durant la 1eme Guerre Mondiale, fut prise par 4 divisions de l'Armée Royale Canadienne, le 9 avril 1917.

La Bataille de VIMY dura une journée entière, et fera 10.602 morts dont 3.598 Canadiens.....

Donné par la France au Canada, en 1922, le Parc National de VIMY est d'une superficie de 110 hectares.

il comprend un imposant et seul Mémorial Canadien de France, sur lequel sont gravés les noms des 11.285 soldats dont les corps ne furent jamais retrouvés aprés le conflit.

Seule une partie de ce parc est ouverte au public (tranchées, Musée).

La majeure partie de ce site est interdite au public: toute la zone de combat non déminée, dont des obus chimiques, la totalité des sappes, tranchées et tunnels n'ayant pas encore été retrouvés.

Seules ont été mises à jour 144 chambres souterraines, et certaines tranchées ouvertes au public.

13 effondrements ont eu lieu entre 2002 et 2005.

Le Parc de VIMY est planté de 11.285 arbres, d'essences différentes, chacun planté par un Canadien, en hommage à chaque soldat disparu durant la Guerre 14-18.

L'entretien d'une partie non déminée est assurée par des moutons Canadiens. qui pâturent, à demeure, toute l'année.

Le 9 avril 2001, en raison de son état de dégradation jugé extrême, un stock de 55 tonnes de munitions chimiques fut acheminé vers le camp militaire de SUIPPES (Marne), en camions blindés réfrigérés.

12.500 personnes habitant les villages avoisinants furent évacuées durant ce transfert.

Commentaire 23