Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

eric84


Free Membre, Avignon
[fc-user:1935715]

A propos de moi

Photographe autodidacte depuis 20 ans et basé sur Avignon.
Spécialisé dans le nu artistique avec une prédilection pour les ambiances décalés et les lieux abandonnés.

Je prépare actuellement un dossier pour les rencontre d'Arles et cherche à renforcer mon équipe.



(Éric Philippon)

Né le 10 septembre 1969 à Saint-Raphaël (83)

Photographe autodidacte depuis 20 ans.
Son premier appareil photographique, il l’a eu à l’âge de 8 ans, un BROWNIE de Kodak.
Ses influences photographiques se situent entre :
Lucien CLERGUE, Patrick DEMARCHELIER, Jean-Baptiste MONDINO

Eric Philippon est un habitué des prises de vue studio.
C’est lors d’une rencontre à Arles avec Lucien CLERGUE qui lui enjoint d’aller vers l’extérieur, de sortir des sentiers battus, qu’il décide de chercher des lieux insolites, en décalage par rapport au corps.
C’est ainsi que naissent 2 séries en extérieur :
L’une dans une friche industrielle (univers froid et minéral),
L’autre urbaine, de nuit (en cours de création).
En parallèle, des recherches en studio sur le corps où se mélangent sensualité et douceur de l’éclairage.

Pourquoi une recherche photographique sur le nu ?
Pour la beauté des lignes, pour la beauté du corps non par voyeurisme, mais en hommage à tous les corps tels qu’ils sont, en témoignent mes modèles qui ne sont pas pro mais des gens recrutés au hasard des rencontres, toutes profondément humaines.


A exposé une dizaine de fois sur Avignon et ses alentours avec notamment :
- Epicerie d’Art, rue st Catherine Avignon
- Chapelle des pénitents blancs, place des Corps saints Avignon
- Le restaurant du jardin de la Tour, rue de la Tour Avignon
- Le Pulsion théâtre, rue du rempart St Dominique Avignon
- Exposition itinérante pour le Secours catholique Avignon et dans le Vaucluse.







Témoignage Ingrid L.
Il n'est pas aisé de mettre son corps à nu, par peur de jugement mais surtout de l'image que l'on a de soi.
Le nu artistique ne m'est pas apparu comme une évidence loin de là. C'est un travail avant tout de confiance avec le photographe et lorsque la confiance est là, ce n'est plus le corps mais l'âme que le photographe arrive à sublimer.
- Le thème "Corps - Accords" était d'autant plus intéressant qu'il fallait jouer avec les courbes du corps et de l'instrument, allier le tout pour créer une harmonie où parfois une géométrie. Cette recherche, difficile à appréhender parfois, a su rendre toute sa noblesse a l’instrument en parfait "accord" avec le corps ! .-
J'ai vécu cette expérience photographique comme une réconciliation avec mon corps
et je remercie vivement Eric Philippon d'avoir cru en moi, en notre collaboration, mais aussi de m'avoir aidé à être plus sûre de moi.



Témoignage Marie Virginie D.
"L'expérience de modèle était pour moi totalement nouvelle ; je ne l'aurais probablement pas tentée si le thème n'était pas lié à ma profession : la musique. L'idée d'un « Corps – Accord » sous un autre angle avec ces instruments aimés qui animent toute mon existence m'a séduite, m'a paru essentielle, voire indispensable. Il peut y avoir une appréhension pour le nu et le fait de s'exposer au public sans rien. En réalité, l'expérience n'est pas si éloignée du concert, où l'instrumentiste transmet à l'auditeur une part de ce qu'il est sans pouvoir tricher. Dans cet exercice, le regard de Eric Philippon m'a aidé à trouver une posture naturelle, à oublier l'objectif pour rentrer dans le jeu de la sensualité avec les instruments. Cette expérience s'inscrit d'autre part dans un chemin de découverte de la photographie que j'aime de plus en plus."



Témoignage de Sylvaine P.
Pourquoi j’aime travailler avec Eric PHILIPPON ?
J’aime sa façon de rendre « Belles », « Divines » et « Harmonieuses » toutes les femmes sans distinction.
On se découvre, ou se redécouvre grâce aux jeux de lumières, en état de « Grâce ».
Ces instants magiques où le temps s’arrête, où l’on fait Corps avec soi-même, avec la lumière, avec les éléments et surtout avec le regard du photographe !!!!
Avec cette série sur les instruments de musique, c’est jouer avec les formes de l’instrument et les siennes, avec ces textures,
Se laisser plonger dans l’imaginaire et sentir que corps et instruments ne font plus qu’UN !!!!!
TOUT DEVIENT HARMONIE !!!!!!!


Commentaire 1

Donné
  • 6 Favoris
  • 0 J'aime
  • 3 Commentaire
reçus
  • 0 Favoris
  • 0 J'aime
  • 6 Commentaire