2 195 16

fab564485


Free Account, Nantes

Au Bout, 2011

Une œuvre de Rainer Gross au domaine de Kerguehennec (Morbihan)

Note d’intention de Rainer Gross pour le Domaine de Kerguéhennec (56500 Bignan)

« Au bout»

Il est basé sur le dialogue avec deux arbres gigantesques et l’apparent paradoxe d’une figure géométrique remarquable : le ruban de Möbius. Les deux séquoias ne présentent pas de ramifications jusqu’à une hauteur de 16 mètres. Leurs troncs juxtaposés se dressent dans le ciel comme deux énormes colonnes. Au sol, entre les deux, se trouve une bande mince de lattes noires. Sa largeur correspond à la distance entre les deux troncs, sa longueur approximativement à la hauteur combinée des deux arbres. En se contorsionnant, la bande crée une sculpture avec plusieurs ouvertures en forme de tunnel.

Cette forme en volume est une visualisation de la bande de Möbius dans l’espace. En topologie, le ruban de Möbius est une surface qui ne possède qu’une seule face et qu’un seul bord.

Cette installation sculpturale crée un dialogue captivant entre son mouvement sinueux (dynamique et flexible) et la verticalité (statique et rigide) des arbres. L’élan des troncs vers le haut dialogue avec le ruban. Ce qui en résulte est un jeu de contrastes : force vitale de la croissance et contre-forces inévitables, qui tendent vers le bas, hauteur limitée et mouvement sans fin, finitude et éternel renouvellement…

L’installation est visitable : on peut y entrer et même la traverser. Ainsi, le spectateur devient son propre metteur en scène. En changeant sa position, il se crée de nouvelles perspectives : à l’horizontale, vers le château et le paysage, ou vers le haut, vers les cimes des arbres et le ciel.

Commentaire 16

Information

Section
Dossier Parc de Kerguéhennec
Vu de 2 195
Publiée
Langue
Licence

Exif

APN Canon EOS 600D
Objectif EF-S18-55mm f/3.5-5.6 IS II
Ouverture 10
Temps de pose 1/250
Focale 18.0 mm
ISO 400