1 348 2

confinement

Confinement
Il planait sur les champs
une odeur fin du monde.

Rumeur,
ce bruit de fond lancinant,
s’était tue.

Calfeutrés derrière nos volets tremblés,
Nous demeurions,
hébétés,
Cherchant encore comment,
Nous étions parvenus à cet instant dément.

Nous avions cru dompter,
mais,
dehors,
tout près,
Les rouges acides, violents,
Jadis si charmant,
Éléments révoltés,
nous remisaient.
cois,
silencieux,
morfondus…
…Mais tenaces ?

Confinés !
Mais tenaces…
Confinés !
Mais tenaces…

Confinée,
Tenace cité,
Ecroulée sous l’opprobre,
Refusant de céder.

Avides de vie,
Subissant Covid étouffant,
Serpent mortel enserrant,
Enlaçant
lentement,
inexorablement,
Nos poumons enflammés criant à perdre haleine
Liberté
Liberté
Liberté

Confinée…

Commentaire 2

  • Charlotte EMSER-SCHAFERLEE 06/04/2020 10:59

    Je me suis aperçue hier soir que tu étais revenu parmi nous - Je suis très heureuse de te revoir après une aussi longue  absence, disons-le !!! - Ton sujet est cette fois ci très coloré, et  à première vue, je me suis posé des questions concernant ton style que je connais mieux maintenant à travers d'autres sites, et puis, en lisant le texte, et bien tu es resté le même,!!! et j'en suis ravie....Effectivement ton image toujours aussi bien construite, concerne bien les dangers actuels qui se trouvent peut-être à l'extérieur  donc bravo à celle-ci, originale à souhait qui induit en erreur au premier coup d'oeil , mais attention la vérité éclate au sujet du confinement, sur une partie dont on n'a pas tellement, parlé , sauf que dès le départ, le danger désignait toujours les rapports humains qui propageaient la maladie autrement dit les autres habitants de la planète  !!!!  Un grand bravo pour ta réalisation   !!!  Avec toutes mes amitiés  Charlotte  PS (Qmail suivra)
    • jpramel 06/04/2020 12:14

      Bonjour Charlotte. Pas d'illusion, mon passage n'est que ponctuel, je voulais juste de tes nouvelles et me doutais que tu allais réagir. Tu vas bien apparemment et j'en suis rassuré :)