Nous utilisons des cookies, afin de personnaliser les contenus et les publicités et d'analyser les accès à nos sites internet. En outre, nous transmettons des informations sur ton utilisation de nos sites internet à nos partenaires pour e-mails, publicité et analyses. Voir détails

Quoi de nouveau ?

Mijo D.


World Membre, Saint Etienne L'Allier

J'ai descendu dans mon jardin pour y trouver des anémones...

J’aime les anémones. J’aimais en avoir toujours un bouquet à la maison à la fin de l’hiver et au printemps, mais depuis quelques années on n’en trouve plus chez les fleuristes dans notre région. « Trop chères à l’achat » m’a dit une fleuriste auprès de qui je m’en inquiétais. J’en avais fait mon deuil, avec grand regret.
En fin d’hiver, alors que nous flânions dans une jardinerie, Philippe revint vers moi avec deux sachets d’anémones. Çà m’a fait sourire, vue la saison et le peu de temps qu’il leur resterait pour sortir si je les plantais en ce moment, mais pour lui faire plaisir, je les ai mises en terre, dans une grande jardinière. Je n’en n’attendais rien qu’une grande déception. Mais quelle ne fut pas ma surprise de voir pointer, début mars, des petites feuilles vert tendre. J’ai pensé que c’étaient des mauvaise herbes. Mais non ! c’étaient des anémones, et elles ont poussé avec vigueur, les feuilles d’abord, et puis les fleurs. Aujourd’hui il y-en a une bonne vingtaine, et j’en suis folle de joie. Un petit regret cependant, jamais je ne les cueilleraient pour en faire un bouquet. Quoi que, une photo c’est un bouquet qui ne fanera jamais. C’est autre chose, mais ce n’est pas mal non plus, et on ne peut même pas regretter leur parfum puisque les anémones n’en n’ont pas le moindre. merci Philippe. :o)

Merci de vous être arrêté un instant sur cette photo et peut-être, de l’avoir appréciée. :o)

Commentaire 39