Nous utilisons des cookies, afin de personnaliser les contenus et les publicités et d'analyser les accès à nos sites internet. En outre, nous transmettons des informations sur ton utilisation de nos sites internet à nos partenaires pour e-mails, publicité et analyses. Voir détails

Quoi de nouveau ?

Thabata


Free Membre, ANNONAY

Quand deux gouttes se rencontrent.

D’où viennent-elles ? De l’océan ? D’une rivière ? Je les ai bien écoutées et j’ai compris qu’elles venaient d’une grotte ! (A force de patience, je commence un peu à comprendre le langage des gouttes)
Elles n’avaient pas vu la lumière depuis des millénaires. Alors vous imaginez leur joie, quand je les ai prises avec des couleurs.

Techniquement :
Un micro-controleur, piloté par un vieil ordinateur, actionne une vanne électrique, et des flashs.
Ces derniers sont réglés en mode manuel entre 1/128 et 1/32 ème de leur puissance maximale.
Cela permet d’obtenir des éclairs très rapides, de l’ordre du 1/20 000 ème de seconde.
L’APN est en mode manuel, sur la vitesse synchro flash (1/125 ou 1/250), iso autour de 100, f8 à f16.
On envoie 1 goutte en cherchant le rebond maximal. Puis on envoie une 2 ème goutte en cherchant la collision.
Les durées pour ouvrir la vanne, et déclencher les flashs, sont précises au 1/1000 ème de seconde. Le 1/100 est un minimum.
Une fois réglé, le taux de réussite est presque de 100%.
Pour moi, le plus difficile, est la disposition des flashs, afin d’obtenir des lumières artistiques.
Ici, c’est de l’eau du robinet, sans aucun additif, avec un petit post traitement, juste pour développer le fichier RAW.

Commentaire 23

Information

Section
Vu de 2 434
Publiée
Langue
Licence

Exif

APN NIKON D810
Objectif Nikon AF-S VR Micro-Nikkor 105mm f/2.8G IF-ED
Ouverture 16
Temps de pose 1/250
Focale 105.0 mm
ISO 100

Favoris publics