Nous utilisons des cookies, afin de personnaliser les contenus et les publicités et d'analyser les accès à nos sites internet. En outre, nous transmettons des informations sur ton utilisation de nos sites internet à nos partenaires pour e-mails, publicité et analyses. Voir détails

Quoi de nouveau ?

Mijo D.


World Membre, Saint Etienne L'Allier

Une revenante

Il y-a une vingtaine d’années, on m’avait donné une petite pousse de passiflore qui après deux ou trois ans, avait enfin fleuri. Elle était splendide et fleurissait abondamment, donnant même ces fruits oblongs et oranges qui ressemblent à de gros kumquats, mais qui sont vides, à l’exception de quelques graines parfois. (voir photo ci-dessous)
Et puis, au cours d'un hiver très rigoureux, elle a péri et à part le tronc et quelques branches mortes, nous ne l’avons plus revue. J’en étais désolée, mais je n’ai pas voulu en planter une autre. Aussi, quelle ne fut pas ma surprise un jour, de voir apparaitre une pousse qui a grandit, grandit, et qui un jour a fait une fleur, tellement perdue dans le feuillage que je ne l’ai vue que par hasard, en taillant les roses mortes du rosier avec lequel elle cohabitait. Depuis, on ne peut plus les démêler l’un de l’autre tellement la passiflore s’insinue entre les branches du rosier et le colonise. Elle fleurit et fructifie, mais ses fleurs sont toujours un peu cachées, comme par modestie, et on ne les découvrent souvent que grâce à leur envoutant parfum.

Mère et fille
Mère et fille
Mijo D.

Commentaire 21