Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

Jean Exiga


Pro Membre, La Seyne sur Mer

à Charles Baudelaire

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir, tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.

Tu te plais à plonger au sein de ton image ;
Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur,
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :
Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes ;
O mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !

Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié, ni remords,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
O lutteurs éternels, ô frères implacables !

(Les fleurs du mal)

Commentaire 8

  • tatoofee 15/02/2009 8:37

    Texte et photo en parfaite harmonie !
    Super !
  • stemary 24/01/2009 14:38

    Un de mes poèmes préférés de Baudelaire... Qui colle parfaitement à cette photo...
  • MK Foto 20/01/2009 0:52

    Very nice picture.
  • Véronique Soulier 19/01/2009 11:02

    merveilleux poème qui, souvent, oui, rythme les balades de bord de mer.. bye VS
  • ANIS.NANE 17/01/2009 22:50

    Very nice picture! Parabéns!
    Eliane
  • Ston22 17/01/2009 20:01

    Belle photo qui illustre ce poème !
    Amitiés
  • Carole59 17/01/2009 16:11

    totalement d'accord avec Gilbert
  • Gilbert H 69 17/01/2009 16:06

    Bon cliché en accord avec le texte !
    Amitiés Gilbert H !