Nous utilisons des cookies, afin de personnaliser les contenus et les publicités et d'analyser les accès à nos sites internet. En outre, nous transmettons des informations sur ton utilisation de nos sites internet à nos partenaires pour e-mails, publicité et analyses. Voir détails

Quoi de nouveau ?
4 646 2

bluboux


Free Membre, Gramat

Cheval au galop

Ames de pierre

Pâles écumes à la mer froissée,
La vague repliée sur le regard,
L’ombre de l’eau à peine embrassée,
Surprises très loin le soir par le phare.

Toiles givrées aux branches paginées,
Nos paysages meurent avec nous,
Et sur nos tombes de vie, les années,
Leurs rêves d’aube fleurie, un peu flous.

Elle, lui, vous, eux, toi. Moi aussi un jour,
Emportés dans un jamais absolu
Sans prévoir le roulement du tambour ;
Dans le passé, nos larmes dissolues.

Le cimetière bleu des enfants rois
Que nous seront dans nos silences d’hier,
Brillera de mille feux pour notre foi
En l’infini des âmes de pierre.

Oui. Là dans nos abysses funéraires
Avec nos consciences baignées d’étoiles,
Qui nous attend sur la digue d’hiver
Où le temps prend froid au fond de la cale.

Ceres

Commentaire 2