Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

Ray Veri


World Membre, Sartrouville

graine au bec

Corneille noire
au bord de l'étang des
Ibis
Vésinet 78000
::
Corneille noire (Corvus corone)
est une espèce de passereau de la famille des Corvidae.
:::
La Corneille noire est un oiseau qui se rencontre couramment
dans une grande partie de l'Europe, de l'Amérique du Nord et en Asie, principalement à la campagne, mais également en zone urbaine.
:::
Elle mesure de 44 à 51 cm de long pour un poids de 540 à 680 g.
Son envergure est de 94 à 109 cm.
Elle possède une robe noire brillante, des pattes noires,
un bec gris foncé à noir, trapu et effilé,
qui la différencient de sa proche parente,
la Corneille mantelée
et
de son cousin plus grand et beaucoup plus rare, le Grand Corbeau.
:::
La corneille noire est plus grande que le corbeau freux.
Les deux sexes sont identiques (pas de dimorphisme sexuel).
Son cri est rauque et puissant,
on dit qu'elle criaille, craille, babille, corbine ou graille.
:::
La Corneille noire vit en couples territoriaux quand elle est adulte,
en bande pour les juvéniles.
Sa période de nidification s'étend de mars à juin : le nid,
constitué de brindilles, est installé le plus souvent
sur la fourche d'un arbre,
mais on en voit aussi dans des structures métalliques
et
parfois même au sol.
Elle pond une seule fois, jusqu'à une demi-douzaine d'œufs.
:::
Très bien adaptée aux écarts de température,
et lorsque vivant près de zones habitées par l'homme
(y trouvant plus facilement de la nourriture),
certaines d'entres elles décident de ne pas migrer vers le sud en hiver.
Au Canada et en Russie par exemple,
où la température peut descendre jusqu'à -40 degré celcius
en saison hivernale,
cet oiseau peut-être observé tout au long de l'année.
:::
Elle se nourrit surtout de cadavres, de petits animaux
(en bord de mer, elle est capable de se nourrir de coquillages)
et, en zone d'habitation humaine, de déchets.
Elle pille également les autres nids.
A la campagne elle craint le voisinage de l'homme
qui souvent cherche à la détruire ignorant les services
qu'elle lui rend et ne lui reprochant que les dégâts qu'elle peut occasionner aux cultures,
mais en ville elle a su parfaitement s'y habituer,
s'approchant de très près de ceux qui la nourrissent.
:::
Sa longévité serait d'une vingtaine d'années.
Ray

Commentaire 14

Information

Section
Dossier Mes Oiseaux
Clics 928
Publiée
Langue
Licence

Exif

APN Canon EOS 1000D
Objectif Unknown (152) 80-400mm
Ouverture 11
Temps de pose 1/160
Focale 400.0 mm
ISO 400