Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

Pierre Noël


Free Membre

Normandie – Port Mulberry

Les fameux caissons Phoenix. Sur cette image, j’aurais bien vu un enfant regardant ce caisson.
La conception

Les ports proposés étaient constitués de trois parties :

* les jetées et digues artificielles, pour créer un plan d’eau abrité,
* les quais de déchargement,
* les voies flottantes, reliant les quais à la cote.

Les grandeurs théoriques annonçaient les chiffres suivants :

* 500 ha, l’équivalent du port de Douvres
* 6 km de jetées et digues
* 60 navires sabordés (Blockships)
* 33 plate-formes Loebnitz

Un Mulberry complet nécessitait 600 000 tonnes de béton avec 33 jetées et avait 15 km de routes flottantes pour acheminer hommes et véhicules sur la terre ferme.
Caissons Phoenix

Les caissons Phoenix étaient d’imposants caissons en béton, d’une forme parallélépipédique et cloisonnés à l’intérieur.
Il fut conçu 6 modèles de caissons, du plus petit pesant 1 670 tonnes, au plus gros de plus de 6 000 tonnes avec une longueur de 70 m, une largeur de 15 m et une hauteur de 20 m. Sur place, ces caissons étaient remplis d’eau à l’aide de pompe et seule la partie haute émergeait des flots, formant ainsi des digues de protection et des jetées.

Les 212 caissons Phoenix (pour les deux ports) furent construits dans l’estuaire de la Tamise et à Southampton. Les travaux furent confiés à des sociétés privées de construction comme Robert McAlpine, Peter Lind & Company et Balfour Beatty qui existent encore de nos jours. Dès le 7 juin, ils furent eux aussi remorqués à travers la Manche jusqu’aux côtes normandes à la vitesse de 8 km/h.

Commentaire 1

  • OLD No13 10/01/2014 13:44

    Well done

    Stars sprangled banner - These Colors Don´t Run - In 2014, the 70th anniversary of D-Day and the Battle of Normandy will be commemorated by many Allied Heads of State and hundreds of thousands of visitors from all over the world from June through till the end of August.The majority of Allied troops who landed on the D-Day beaches were from the United Kingdom, Canada and the USA. Allied Troops from many other countries participated in D-Day June 6,1944 and the Battle of Normandy, in all the different armed services: Australia, Belgium, Czechoslovakia, France, Greece, the Netherlands, New Zealand, Norway and Poland.Over 425,000 Allied and German troops were killed, wounded or went missing during the Battle of Normandy.

    We will remember them.

    Best regards
    Bernie