Ce site internet utilise des cookies afin de fournir différentes fonctionnalités, de personnaliser les annonces et d'analyser les accès. En utilisant ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Informations complémentaires  OK

Quoi de nouveau ?

Hugues Plamondon


Free Membre, Havre-Saint-Pierre, Québec

Québec, berceau de la langue française en Amérique

Photo du château Frontenac situé dans la magnifique ville du patrimoine mondial de l'Unesco qui a pour nom Québec. Ce nom veut dire en langue autochtone "là où le fleuve se rétrécie"

Commentaire 9

  • Pierre LAVILLE 25/11/2011 21:48

    Splendide carte postale.
    +++++++++
    Amitiés Pierre
  • Alexa frost 25/03/2010 0:57

    Wow ! ALors là Hugues , tu as une photo du château digne des cartes postales. D'où la tu prise...d'un bateau mouche sur le fleuve???
    En sépia en plus ! cela lui donne une charme qui en rajoute à celui qu'il a déjà.
    Merci !
    Alexa!
  • Claudette 08/07/2009 22:15

    je suis trés heureuse de revoir ce chateau!!car j' ai déjeuné et diner plusieurs fois
    En plus j' avais pris des photos mais celle-là est prise sous un joli angle
    Merci de me faire rêver!!!
    amitiés
    claudette
  • issoudun 14/05/2009 23:18

    Je ne connaissais ni ce château , ni son histoire , le sépia est magnifique , très belle photo que tu nous offres là .
    Bravo !
    Quebec , c'est de l'Algonquin , du Huron du Mohawk ou de l'Iroquois ?
    Amitiés
    Phil
  • Gerard13 10/05/2009 9:08

    Très belle photo et beau château. Monochrome super.
    Amitiés
    Gérard
  • Joëlle Millet 03/05/2009 23:57

    Impressionnante et superbe . J'aime le sépia qui donne encore plus de force . Amitiés . Joëlle
  • Tania Boulet 01/05/2009 15:12

    Un mot... WOW!!!
    Et polpec, merci pour l'histoire!
  • polpec 01/05/2009 9:06

    C'est la première fois que je vois le château Frontenac traité en monochrome.
    C'est superbe, çà le rend encore plus impressionnant.
    Quant au berceau de la langue française, il y a dans mon village, un rapport fort avec le Québec.
    Pendant le dernière guerre, les allemands ont détruit la statue du poète local (Poète Nicolas Florent GILBERT, 1750/1780) pour la fondre.
    C'est ses descendants, habitant Québec, qui ont dans les années 50, financé une copie de la statue, redonnant au village la fierté de son poète.
    @mitiés JP
  • azlp 01/05/2009 5:05

    impressionnant ce château!!!