Nous utilisons des cookies, afin de personnaliser les contenus et les publicités et d'analyser les accès à nos sites internet. En outre, nous transmettons des informations sur ton utilisation de nos sites internet à nos partenaires pour e-mails, publicité et analyses. Voir détails

Même les anges ont vu l’enfer

Même les anges ont vu l’enfer

8 261 12

Agora Discussion photo intensive


Community Manager, Grenoble, Paris, Toulouse

Même les anges ont vu l’enfer

Comment participer à l'Agora

Nous vous invitons à suivre cette maxime du célèbre philosophe chinois Confucius, qui nous dit :

Celui qui me flatte est mon ennemi, celui qui me critique m'enseigne.


Donnez donc avec la plus grande sincérité votre ressenti de façon franche et directe, dites si la photo vous plait, vous déplait ou vous laisse indifférent.

Vous devez ensuite faire un véritable travail sur vous même pour décrire en détail, en profondeur et précision ce que vous ressentez devant la photo. Comparez ce que vous ressentez dans la première seconde, avec le ressenti qui se développe après une observation plus longue et plus intense.

Après cette analyse générale, vous pouvez donner votre avis sur tout ce qui peut aider le photographe à améliorer sa photo en décrivant les détails que vous appréciez et ceux qui vous gênent. Développez votre commentaire avec le canevas suivant :

1 - QUOI qu'est qui vous plait ou déplait dans l'image
2 - POURQUOI vous aimeriez changer quelque chose
3 - COMMENT apporter des améliorations dans la photo

Les commentaires trop succincts, pas assez développés, ou ceux qui s'éloignent trop de la discussion de la photo seront supprimés
(hors sujets, jugement d'un autre commentaire, etc.).

N'oubliez pas que si vous devez mettre en avant des arguments négatifs, vous devez faire preuve de courtoisie, tact et subtilité. Quel que soit votre commentaire, il doit avant tout être un point de vue extérieur et une aide afin que le photographe trouve des éléments pour progresser.
_______________________________

Voici une autre autre maxime de Confucius :

L'homme sage apprend de ses erreurs, l'homme très sage apprend des erreurs des autres.

C'est en essayant de déchiffrer l'impact d'une petite faute sur les photos des autres qu'on fait le plus rapidement des progrès pour prendre et développer ses propres photos. L’Agora est le lieu idéal pour développer son esprit d'observation et pour apprendre à l'exprimer.

N'hésitez pas également à proposer des commentaires constructifs sous les photos de vos amis.


En savoir plus sur l'Agora
http://goo.gl/GjJIfa

Commentaire 11

La discussion de cette photo est désactivée.

  • Agora Discussion photo intensive 13/02/2015 19:46

    L'auteur de cette photo est Jean-Claude Roy . Il vous remercie pour cette discussion intensive et constructive de sa photo.

    Vous pouvez poursuivre la discussion ici :
    L'Espagne moderne : toutes les ressources sont utilisées
    L'Espagne moderne : toutes les ressources sont utilisées
    Agora Discussion photo intensive
  • delorge francis 18/01/2015 15:48

    Un sujet difficile; et ici me concernant un sujet qui relève de la photographie, et qui révèle la photographie au sens étymologique du terme..
    Nous voici plongé sur l'art Bressonnien, avec pour différence cette pub de notre temps.
    Le croisement de deux mondes disparates prend ici toute sa valeur émotionnelle.
    S'il faut changer quelque chose pour que le cliché m'apparaisse plus visible et percutant, je donnerai un peu plus de lumière sur le moribond (qui est le point fort, et je diminuerai un peu celle de la pub.
    SUP +
    Francis Delorge.
  • Dominique Lempereur 30/11/2014 10:35

    Que rajouter!
    c' est le genre de photo qui nous fait aimer la photographie; certains y trouvent de petits défauts, moi non; je dirais même que ces défauts renforcent le sens de cette photo.
    l' ombre sur le mur? génial; il ne fallait surtout pas y toucher.
    la différence entre la lumière de l' affiche sur un fond noir et le côté obscur de cet homme allongé donne une force incroyable à cette histoire.
    pour moi, une grande et belle photo de rue.
    bravo! et merci pour ce partage.
    dom
  • doudo 23/11/2014 17:01

    le sujet de la photo est très bon. l'opposition entre la publicité, lumineuse, réservéé aux nantis, et le coté sombre de notre société, ceux que l'ont a envi d'oublier...je trouve que la scène est trop écraséé. elle manque de recule et d'espace.
  • Rachel Teya 22/11/2014 8:10

    L'occasion rare de faire une telle photo est saisie, le message passé bien, la construction est parfaite pour nous guider dans l'image, la facture du mur adoucit le contrast entre les plages les plus sombres et la lumière (peut être un peu trop vive a mon humble goût) qui émane de l'image publicitaire augmente certainement par le fond quasi noir de la vitrine. Au premier abord je n'ai pas trop apprécié l'image mais a force de la regarder j'ai fini par l'aimer beaucoup ! Merci de l'avoir partagé et j'espère que l'ange veille sur cet homme... Amitiés
  • mohane 14/11/2014 12:56

    Pour moi tout est à sa place dans cette photographie de rue, justement l'angle choisi est judicieux car il nous montre à la fois cette photo glamour et chic et l'homme alcoolisé à côté de sa canette encore debout dans le coin le plus sombre!Par définition, en photo de rues, on ne peut pas pousser les murs ou les colonnes, on compose avec l'existant...
    La femme de l'affiche semble poser un regard attendri sur l'homme étendu...Il y a de l'émotion, de l'idée dans la construction même de la photo et si quelques reflets subsistent sur la photo ils ne nuisent pas à la lecture du cliché...mis à part un l manque de netteté/définition, je ne trouve pas réel défaut à l'image!
    Bravo et merci à l'auteur
  • Lawson McCulloch 09/11/2014 14:54

    A sad but excellent street shot.
    best wishes,
    from Scotland.
  • F.JEROME 06/11/2014 17:49

    Je connais bien cet endroit à 2 pas de la MEP .
    Pas simple de shooter à cet endroit : très souvent à l'ombre , des arcades qui peuvent être un handicap dans la compo ; donc il faut s'approcher au plus près de son sujet .
    Ce que l'auteur a fait avec réussite .
    Techniquement parfait .
    La compo est particulièrement soignée .
    Mon oeil se promène du personnage - dans l'ombre - à cette affiche lumineuse qui se détache sur fond noir .
    Le modèle regarde ce pauvre hère et la lumière - au centre - l'accompagne peut être pour lui donner espoir ?
    Le traitement NB est parfait et convient particulièrement à ce cliché .
    Une photo que j'aurais aimé shooter .
    Merci et bravo à l'auteur de nous l'avoir présenté .
    ***



  • ROGELIO EL GITANO 06/11/2014 17:48

    Cette image au premier abord m'a interpellé par sa "forte personnalité" sur un reflet de la société actuelle ; ce n'est pas une bonne photo ,par sa qualité ,mais c'est une photo ou l'auteur révèle le sujet principal qui est la MISERE et là dessus il a très bien réussi ( comme l'on dit mieux vaut une mauvaise photo que pas de photo du tout ) Rapport : L' auteur a fait passer son message et je lui dis BRAVO ; El gitanos
  • Odette LEFEBVRE 06/11/2014 0:18

    j'aime bien cette image et je vais faire abstraction de l'endroit puisque je ne le connais pas..
    cette photo est très touchante, et le côté voyeur s'estompe justement par cette grosse tache noir, on sent qu'on a voulu préserver la dignité de ce buveur à la canette, l'affiche de lingerie , le regard tourné vers la scéne est très bien étudié et le cadrage pour moi est parfait.
    voilà pour moi une très bonne photo!
    et tant pis pour confusius mais je ne trouve pas de critique négative!
    merci et chapeau à l'auteur
  • Agora Discussion photo intensive 05/11/2014 16:24


    Photo réalisée dans le Marais à Paris le 27 septembre 2014

    EXIFS :
    Nikon D7000 - Objectif AF-S DX VR Zoom-Nikkor 16-85mm f/3.5-5.6 G ED - lumière naturelle, pas de flash -
    16 mm - 800 ISO - f 8 - 1/200ème

    Post traitement : lumière, contraste, recadrage, conversion NB dans logiciel de développement RAW

    Cette image fut réalisée au détour d’un coin de rue ! Interpellé par cette affiche publicitaire bien en vue dont le regard plein de compassion était tourné vers le coin sombre, à l’opposé de l’animation de la rue ...
    Cet homme allongé, sa canette qui ne devait pas être la première, semblait bien loin de la réalité...
    Il se dégageait un réel contraste entre élégance et misère !
    Le cadrage fut perturbé par la présence de colonnes entre lesquelles je n’avais que peu de recul, mais le sujet me semblait pouvoir être partagé ...

Mots clés

Information

Section
Dossier Agora
Vu de 8 261
Publiée
Langue
Licence

Plébiscité par

Favoris publics