Fin d'après midi au cœur de paris

Fin d'après midi au cœur de paris

13 583 8

Agora Discussion photo intensive


Community Manager, Grenoble, Paris, Toulouse

Fin d'après midi au cœur de paris

REGLES A RESPECTER

Donnez d'abord votre ressenti de façon franche et directe, dites si la photo vous plait, vous déplait ou vous laisse indifférent.

Vous devez ensuite faire un véritable travail sur vous même pour décrire en détail, en profondeur et précision ce que vous ressentez devant la photo. Comparez ce que vous ressentez dans la première seconde, avec le ressenti qui se développe après une observation plus longue et plus intense.

Après cette analyse générale, vous pouvez donner votre avis sur tout ce qui peut aider le photographe à améliorer sa photo en décrivant les détails que vous appréciez et ceux qui vous gênent. Développez votre commentaire avec le canevas suivant :

1 - QUOI qu'est qui vous plait ou déplait dans l'image
2 - POURQUOI vous aimeriez changer quelque chose
3 - COMMENT apporter des améliorations dans la photo

Les commentaires trop succincts, pas assez développés, ou ceux qui s'éloignent trop de la discussion de la photo sont supprimés
(hors sujets, jugement d'un autre commentaire, etc.).

N'oubliez pas que si vous devez mettre en avant des arguments négatifs, vous devez faire preuve de courtoisie, tact et subtilité.

_______________________________

Tout savoir sur l'Agora
http://www.fotocommunity.fr/photographe/agora-discussion-photo-intensive/1677281

Commentaire 8

La discussion de cette photo est désactivée.

  • Agora Discussion photo intensive 06/11/2013 17:23

    Le photographe souhaite se dévoiler et nous présente sa conclusion.

    Tout d'abord, merci à tous d'avoir pris le temps de commenter ce cliché, qui était le dernier d'un shooting de plus de 7 heures dans Paris

    Suis je d'accord, avec les remarques et critiques formulées? Oui à 150 %
    et j'en tiendrais compte dans l'avenir

    cordialement

    xxx
  • Agora Discussion photo intensive 06/11/2013 17:19

    Cette photo est intéressante dans la mesure où elle soulève plusieurs interrogations déjà soulevées. Le photographe voulait-il mettre en avant le trafic ou l'architecture de la rue ? Ou peut être les deux comme un témoignage de la vie réelle d'un endroit ?

    Le point vraiment positif est le point de vue choisi. L'auteur nous dit s'être penché sur la balustrade pour optimiser le cadrage. Clairement, ce n'est pas la photo d'un touriste qui sort son smartphone à la va-vite. C'est la photo d'un photographe qui s'est donné du mal pour choisir son cadrage. Il y a clairement une recherche personnelle dans la composition. Toutefois, on a l'impression que ce cadrage a été limité par le champ maximum de l'appareil photo : personnellement, avec un matériel qui le permet, j'aurais élargi le champ pour y faire entrer la belle pigne en fonte, élément décoratif typique de Paris, avec l'avantage de faire entrer un premier plan, un atout pour le ressenti de perspective. Le cadrage vertical qui respecte bien le monument indique que l'architecture est un élément prioritaire pour le photographe. Toujours dans l'optique d'un champ légèrement plus large , j'aurais donné un poil plus d'air au-dessus de la porte.

    Le premier point qui me gêne est le manque de profondeur. Et honnêtement, à la première lecture, j'ai eu un peu de mal à saisir ce qui clochait, ne connaissant pas ce lieu. La porte monumentale semblant se confondre avec les immeubles d'arrière-plan et l'avenue semblant privée d'un point fuite pour guider l'œil.

    La carte postale photographiée en 1930, postée par Beate, nous apporte de nombreuses informations de comparaison. On y voit le fond de la rue pour la bonne raison que les arbres sont tout jeunes et ne bouchent pas la perspective. Et puis l'ombre, prise certainement une heure plus tard que l'auteur, décolle bien le monument. Difficile de nos jours de faire de belles perspectives urbaines avec les trop nombreux arbres.

    Le second point qui me gêne est la zone de forte lumière réfléchie par le camion blanc. Cette zone qui se détache dans la photo en fait le point central d'intérêt, alors que visiblement, il est là par hasard et sa présence est sans intérêt. Sans le camion Monoprix et le rayon de lumière sur le car de tourisme, le centre d'intérêt devenait manifeste. La solution aurait pu être d'utiliser un bras articulé fixé sur la rambarde et avec la télécommande shooter tranquillement la mouvance du trafic.

    Un petit traitement aurait bien servi la photo, car la partie droite bouchée n'aide pas à la lecture.

    Je retiendrais que la porte Saint-Denis, même si c'est un très beau monument, n'est plus de nos jours dans un contexte très photogénique, que c'est une photo difficile. En tout cas, je remercie l'auteur pour cet exercice difficile.

    Daniel
  • mohane 05/11/2013 22:57

    Personnellement, cette photo n'aurait pas "accroché mon œil" si elle n'avait pas été présentée à l'Agora, mais là, du coup je m'interroge, qu'a voulu montrer/ démontrer son auteur, au delà du simple témoignage de cet instant T? Celui de la circulation parisienne, oui en effet, mais la scène aurait pu être prise 2 secondes plus tôt ou 2 secondes plus tard cela n'aurait pas modifié outre mesure la "valeur" du cliché Par contre je trouve que le cadrage aurait pu être repensé , notamment en faisant entrer totalement le camion blanc à gauche entièrement dans l'image, et en attendant que le cycliste soit plus dans le cadre (comme quoi la notion de 2secondes +tard a tout de même son importance).
    En revanche je trouve que le noir et blanc est particulièrement adapté à cette vue urbaine et la gamme des gris/blancs et noirs bien équilibrée...un certain équilibre aussi dans les lignes (celles des lampadaires/lignes de fuite/lignes des immeubles et de l'arc à gauche de l'image) une prise de vue assez classique, qui pourrait être un bon témoin de notre époque d'ici quelques années!
  • delorge francis 03/11/2013 9:46

    Une précision supplémentaire ...

    La notation que j'utilise (même si sur ce sujet il y aura toujours un côté péjoratif, et subjectif )est celui-ci...
    B = Bien ou Bon
    TB = tés bon
    TTB = trés très bon (déjà une image qui apporte une particularité ou le côté artistique et technique se confondent).
    Sup = Superbe (Excellent, image d'un réel intérêt)
    SPL = Splendide (image à archiver pour l'aspect créatif se sortant de ce qui a été déjà fait sur le sujet).
    FDC = Fleur de coin... Image d'exception qui n'a pas été faîte, si tant est que l'on possède une culture approfondie de l'art en photographie... Est à l'image d'une monnaie en numismatique NEUVE, magnifique de par sa beauté.
    Entre ces appréciations, possibilité d'ajouter des +
    Pas plus de 3+++
    Exemple : une image "SUP+++" est proche d'un "Splendide"
    Michelin est attaché à ses étoiles, avec donc ces critères,
    L'éducation Nationale note les élèves, et donne des mauvaises notes.. Pour ce système d'évaluation il n'existe pas de "mauvaises notes ...
    Sur un site connu, l'on note aussi simplement par des "coups de coeur" 1 seul par participant..
    Tout ceci n'empêchant nullement l'idée de ce site de fournir de par surcroît des explications narratives.
    J'ai fait partie souvent en son temps des menbres d'un jury.. Il faudrait également incorporer sur une grille de lecture des coefficients..
    Qui ne sera pas le même pour comparer une photo de paysage avec un cliché "d'instant décisif" in the street...
    Tout ceci m'est personnel, et bien entendu n'a pas la prétention d'être la solution miracle pour l'évaluation d'une image....Néanmoins cette gille d'appréciation qui pourrait être davantage détaillée est une forme d'approche de l'appréciation d'une oeuvre qui en vaut bien d'autres...
    Elle s'appuie sur la cotation des monnaies en numismatique depuis des lustres avec un certain succès..
    Bien à vous.
  • delorge francis 02/11/2013 12:27

    Quel était le but de cette image ?
    Qu'avez voulu montrer, ou démontrer ?

    En première lecture "un encombrement" sur le plan de la circulation ...
    Sur ce plan la réussite est là, car le cliché propose cet encombrement urbain.

    A titre perso, j'aurai cadré au carré en supprimant la partie droite peu lisible et, qui ne semble pas apporter de points supplémentaires pour ce sujet.
    Re-cadrage en conservant l'anse gauche du luminaire pour nous pencher davantage sur le sujet principal...

    Beaux gris, définition soyeuse, mais ce cliché manque d'originalité pour devenir une image que l'on souhaite conserver...

    Classement documentaire...Avec une note "TB"
  • Beate Rausch 01/11/2013 21:21

    Si la photo est prise les bras tendus et qu'il y a aucun post-traitement, le photographe a le cadre dans les bras, car l'alignement précis sur le bord haut de la photo avec l'arc de la Porte Saint Denis ainsi que la balustrade qui rentre exactement dans le coin inférieur droit, font penser que l'image a au moins été recadrée - ce qui est surement une bonne chose.

    Le camion monoprix et le vélo tronqués nuisent à la scène dont l'angle de prise de vue est assez classique. Même avant la circulation moderne, la place était couramment représentée sous cet angle : http://www.capitello.com/CP/photos/Paris_environs/Paris-08.jpg A mon avis l'auteur aurait dû faire de nombreuses prises dans ces conditions pour obtenir une photo sans véhicule tronqué.

    Je trouve également que l'auteur aurait dû appliquer un post-traitement à l'image pour déboucher légèrement les noirs dans la partie droite de l'image et donner plus de structure aux éléments urbains.

    Contrairement aux commentateurs précédents, j'aime bien les prises de vue urbains.

    Au niveau des réglages, un temps un peu plus long avec une ouverture de diaphragme un peu plus resserrée aurait peut être permis d'avoir moins de flou sur la balustrade à droite.

    Mais je me demande si un photographe qui présente à l'Agora une photo prise au "bout des bras" recherche vraiment le type de commentaire que je viens de donner. Peut-être voudrait-il seulement être encouragé à continuer à prendre des photos de Paris pour témoigner de son époque.
    Continuez à prendre des photos de Paris et ses détails urbains qui ont bien leurs spécificités locales qui font tout de suite comprendre qu'il s'agit de Paris : Métro, bus touristique, architecture ...
    Cordialement
    Beate
  • Thetitus 01/11/2013 18:04

    Allez je me lance . Cette photo n'inspire pas grand monde.
    Moi pas plus.
    1°) Paris n'est pas ma tasse de thé.
    2°) La photo est banale, le sujet pas très captivant.
    3°) La circulation des véhicules: Bof! Le camion à gauche est maladroitement coupé, le cycliste en bas aussi. Le premier plan a peu d'intérêt et il est aussi coupé (décidément!)
    4°) Coté positif les nuances de gris et la lumière sont réussies.
    Bravo à l'auteur de nous la présenter.
  • Agora Discussion photo intensive 30/10/2013 21:46



    Le photographe a écrit :

    fin d'après midi au cœur de paris
    circulation rendue dans les 2 sens, quelques jours auparavant, d'où pour moi l'intérêt de cette prise
    photo sans aucun post traitement, prise à main levée bras tendus en dehors de la balustrade
    utilisation d'un bridge

    focale : 10.9 (mm) soit 61 en 35 mm
    ouverture: 5.6
    iso 200
    temps de pose 1/1300