13 833 7

Agora Discussion photo intensive


Community Manager, Grenoble, Paris, Toulouse

Découverte

REGLES A RESPECTER

Donnez d'abord votre ressenti de façon franche et directe, dites si la photo vous plait, vous déplait ou vous laisse indifférent.

Vous devez ensuite faire un véritable travail sur vous même pour décrire en détail, en profondeur et précision ce que vous ressentez devant la photo. Comparez ce que vous ressentez dans la première seconde, avec le ressenti qui se développe après une observation plus longue et plus intense.

Après cette analyse générale, vous pouvez donner votre avis sur tout ce qui peut aider le photographe à améliorer sa photo en décrivant les détails que vous appréciez et ceux qui vous gênent. Développez votre commentaire avec le canevas suivant :

1 - QUOI qu'est qui vous plait ou déplait dans l'image
2 - POURQUOI vous aimeriez changer quelque chose
3 - COMMENT apporter des améliorations dans la photo

Les commentaires trop succincts, pas assez développés, ou ceux qui s'éloignent trop de la discussion de la photo sont supprimés
(hors sujets, jugement d'un autre commentaire, etc.).

N'oubliez pas que si vous devez mettre en avant des arguments négatifs, vous devez faire preuve de courtoisie, tact et subtilité.

_______________________________

Tout savoir sur l'Agora
http://goo.gl/GjJIfa

Commentaire 7

La discussion de cette photo est désactivée.

  • Agora Discussion photo intensive 16/01/2014 16:14


    L'auteur souhaite se dévoiler :

    Odette LEFEBVRE écrit :

    Je remercie les personnes qui ont participé a la discussion, cette photo n'a reçu qu'un passage rapide en noir et blanc et un recadrage. rien d'autre c'est pourquoi certains d'entre vous ont vu des imperfections.
    amicalement.
  • delorge francis 16/01/2014 15:45

    J'ai déjà donné mon ressenti, mais je reprends le commentaire car je suis surpris de certaines réactions..
    Celle de notre ami Mnavalo qui" n'accroche pas".
    Ceci est bien le droit de tous, et pour argumenter l'on utilise ici semble t-il des critères techniques qui m'apparaissent un peu exagérés.
    - c'est un contre-jour, l'auteur le présente ainsi.
    - Le blanc "brûlé" sans "matière".. J'ai vérifié..
    Le point est effectivement à 255..Pour corriger un seul point donc 254, ce qui montre que visuellement, il apparaît très improbable de pouvoir critiquer ce blanc, sauf à aller sur un logiciel photo... Et, c'est ici que le bât blesse, car si sur "Agora", chacun s'emploie à revenir sur un logiciel et grossir démesurément pour chercher le défaut d'un cliché, je ne partage pas.. D'ailleurs ce cliché à 255 passera beaucoup mieux en impression sur un papier mat qui va absorber qu'à 254.
    Mêmes remarques de fond pour "les cheveux lissés" et le liseré....
    Chacun à évoquer à juste titre les quelques tâches sur le mur que j'avais aperçues, mais que je n'ai pas relevées, vu qu'il s'agit du naturel mais dont il est vrai qu'il peut-être corrigé.
    Si je m'adresse à toi Mnavalo, c'est que je sais que tu as réalisé quelques bons clichés que j'ai commentés.
    Le mot de la fin te revient, car effectivement l'on peut considérer cette photo comme un "exercice" que davantage comme l'a indiqué l'auteur comme étant un instantané, et j'ajouterai que sur ce genre d'exercice, il n'y a rien à perdre, car ce n'est pas un jeu mais des observations à méditer pour s'élever.
    Mon seul but ici n'est pas de défendre ce cliché, même si ceci vient d'être fait en partie, mais bien d'attirer l'attention des administrateurs pour faire en sorte que l'on ne juge une image qu'a à travers la vision que l'on en reçoit sur l'ordi et non au travers d'une scrutation rigoureuse d'un logiciel photo qui à 100% voir plus fera apparaître des petits défauts non visibles à l'oeil nu.
    Bien amicalement.
    Francis.

  • mnavalo 15/01/2014 18:50

    je n'accroche pas

    Le sujet doit être ce jeune homme devant je pense une longue vue a grande ouverture, mais petite focale.

    Je pense que je visage a été complètement pris a contre jour. Il n'y a rien dans les blancs ( sans doute brulés car c'est peu être une fenêtre) On a du chercher a récupérer un peu de matière , mais les cheveux sont lissés un maximum et il y a un liseré noir autour du visage, les noirs de sa veste sont dégradés également.

    Le fond est très présent et peu harmonieux, avec cette bande claire sur la gauche qui présente peu d'intérêt .

    Je me rends compte que je suis particulièrement négatif, j'espère ne pas blesser la personne qui a pris cette photo. C'est apres ce genre de commentaire ou l'on se dit qu on devrait certainement ne rien dire.

    Enfin c'est un exercice comme un autre on ne peut gagner a chaque fois
    Amicalement
  • Annie Beaumatin 11/01/2014 23:16

    Que les vrais photographes et l'auteur de la photo me pardonnent, je ne suis pas une photographe très avertie du point de vue technique. Ma lecture est purement esthétique. Et, à la lecture des commentaires des photos précédentes, j'ai des doutes quant à la pertinence de mon commentaire précédent.
    Merci en tout cas au photographe pour ce plaisir esthétique
    Amicalement, Annie
  • Annie Beaumatin 11/01/2014 18:24

    Ce qui me frappe d’abord, c’est la verticalité qui semble dominer dans cette photo : verticalité des panneaux, du trépied, du photographe lui-même avec sa main droite levée et son regard concentré et porté vers le haut…

    Puis ce sont les rapports de gris, du presque noir au presque blanc qui découpe l’espace de façon très rigoureuse selon le schéma classique des 3 tiers et qui joue du contraste entre le ton très foncé, presque noir du photographe et de son dispositif photographique placé sur la bande verticale presque blanche dans le tiers droit de la photo. Et oui, ça accroche l’œil et sérieusement, comme une sorte d’hymne à la gloire de la photographie…

    Et puis, se déconstruit progressivement cette première impression: c’est d’abord la petite bande claire, verticale, à gauche et qui jouxte le bord foncé de la bande suivante ; et cette bordure foncée comme un contrepoint graphique au photographe ; c’est aussi le quasi alignement du trépied avec le trait vertical délimitant la troisième et la quatrième bande ; d’ailleurs ces bandes, il n’y en a pas trois mais, en comptant les deux petites bandes blanches à l’extrémité droite, j’en compte sept, toutes de largeurs différentes. Sept ! Le chiffre magique par excellence qui, associé à l’élan vers le haut des mains et du regard du photographe évoque l’idée de transcendance que souligne le titre « Découverte ». Oui, c’est ce moment heureux où quelque chose s’éveille…
    C’est seulement à ce moment que je me demande ce qu’est cet engin sur le trépied : un appareil photo ? un spot ? un dispositif sténopé ? Sans doute vient-il de l’installer après avoir consulté la notice qu’il tient dans sa main droite. Oui, de quoi s’agit-il ? Et d'ailleurs, ce personnage est-il, est-elle, un, une photographe ?
    L’énigme pour moi reste entière et je préfère cela…

    Alors, je m’amuse de la subtilité et de l’ambiguïté de cette photo derrière son apparente rigueur et ça me plaît.
    Bravo au photographe !

    Un regret, les retouches imparfaites sur la gauche du deuxième panneau. Une fois qu’on les a perçues, on a du mal à les oublier ; mais je sais pour utiliser fréquemment ces outils, à quel point il est difficile de masquer les retouches sur un espace au grain aussi homogène (joli ce grain, d’ailleurs…), sauf à le faire quasiment pixel par pixel…

    Au total, un exercice vraiment intéressant de jeu subtil avec les codes, jeu qui ne se révèle qu'en deuxième lecture et qui alors stimule le décryptage et l'intérêt… Et le plaisir…
  • delorge francis 03/01/2014 14:26

    Si, l'idée de l'auteur a été celle de nous offrir un sujet photographique bien construit et LISIBLE, le résultat est à la hauteur.
    Quel est le sujet ?

    Ceci pourrait être l'idée d'un auto- portrait d'un personnage qui symbolise sa passion (quitte à re- cadrer).
    Ceci pourrait être également avoir été conçu pour la maîtrise d'un contre jour à réaliser.
    Sur ces deux hypothèses formulées, ce cliché interpelle.
    -La lisibilité est sans faille et nous donne dans l'immédiat, au premier regard le sujet...
    -La technique ici ne souffre d'aucun reproche, vu que le contre-jour maîtrisé permet d'observer la scène dans le détail.
    S'ajoute à cela sur le plan de la composition un sans faute, car tout est parfaitement en place sans aucun parasite pour une construction de l'image qui restitue un graphisme bien structuré (nombreuses surfaces géométriques avec pour soutien des verticales bien en place).
    Le jeu des mains bien restitué !!

    Au total une bonne image que je qualifierai dans mon jargon de "TTB" (Très très bon).
    Pour un accessit supplémentaire, le "SUP" (Superbe) serait davantage réservé pour un sujet plus valorisant ou plus difficile dans la difficulté de faire dans l'original.
    Mais, bon, la photo est aussi de quérir parfois des choses simples, et ici pour la simplicité du thème choisi, l'auteur nous donne à voir et à observer sur une qualité déjà exemplaire ! Qu'il en soit remercié.
    Francis Delorge.
    fdelorge@modulonet.fr
  • Agora Discussion photo intensive 26/12/2013 17:52


    Le photographe a écrit :

    Photo prise à l'intérieur à main levée, pour l'effet très contre jour sur le tiers de l'image avec ce personnage presque en silhouette.

    vitesse 1/80, ouverture 5,6, focale 170mm, Iso 900
    expo manuelle

Mots clés

Information

Section
Dossier Agora
Vu de 13 833
Publiée
Langue
Licence

Plébiscité par