14 098 7

Agora Discussion photo intensive


Community Manager, Grenoble, Paris, Toulouse

Katty

REGLES A RESPECTER

Donnez d'abord votre ressenti de façon franche et directe, dites si la photo vous plait, vous déplait ou vous laisse indifférent.

Vous devez ensuite faire un véritable travail sur vous même pour décrire en détail, en profondeur et précision ce que vous ressentez devant la photo. Comparez ce que vous ressentez dans la première seconde, avec le ressenti qui se développe après une observation plus longue et plus intense.

Après cette analyse générale, vous pouvez donner votre avis sur tout ce qui peut aider le photographe à améliorer sa photo en décrivant les détails que vous appréciez et ceux qui vous gênent. Développez votre commentaire avec le canevas suivant :

1 - QUOI qu'est qui vous plait ou déplait dans l'image
2 - POURQUOI vous aimeriez changer quelque chose
3 - COMMENT apporter des améliorations dans la photo

Les commentaires trop succincts, pas assez développés, ou ceux qui s'éloignent trop de la discussion de la photo sont supprimés
(hors sujets, jugement d'un autre commentaire, etc.).

N'oubliez pas que si vous devez mettre en avant des arguments négatifs, vous devez faire preuve de courtoisie, tact et subtilité.

_______________________________

Tout savoir sur l'Agora
http://www.fotocommunity.fr/photographe/agora-discussion-photo-intensive/1677281

Commentaire 7

La discussion de cette photo est désactivée.

  • Agora Discussion photo intensive 20/05/2013 19:33

    La discussion est fermée.
    Merci à jeanreb pour cette proposition de discussion.


    Rendez-vous sur la photo suivante :
    La ruelle
    La ruelle
    Agora Discussion photo intensive
  • Catherine de Montréal 24/04/2013 19:28

    J'aime l'attitude du modèle avec sa tête penchée sur la côté quoi que l'on sente une légère tension au niveau de l'épaule gauche.
    J'aime le choix de la position du flash qui porte l'ombre sur la moitié du visage comme pour un effet Rembrandt, convient parfaitement à la physionomie du visage.
    J'aime le sourire à peine esquissé que l'on devine.
    Par contre la force du flash n'est pas très appropriée, les hautes lumières sont un peu trop cramées sur le visage, il aurait fallu mettre un diffuseur pour adoucir la lumière
    Ce qui me déplait fortement est la jupe jean ouverte qui n'ajoute rien de plus à la photo sinon un côté provocateur. Le noeud papillon du soutien-gorge est déjà en soi suggestif et crée toute l'ambiance de cette photo.
    Je n'aime pas le cadrage au niveau des genoux. Un plan américain avec la coupe à mi-cuisse aurait été idéal.
    J'aime également un peu moins les veines trop présentes sur les mains. Un truc: dire au modèle de lever les bras pendant 1 mm, tout le sang redescend ce qui rend les veines moins apparentes et blanchit les mains.

    Mais l'ensemble est quand-même très agréable à regarder. Somme toute, une assez bonne photo de studio. Bravo à l'auteur !
  • mnavalo 24/04/2013 12:36

    Je suis absolument pas touché par ce genre de photo qui manque totalement de spontanéité et de naturelle.

    Le matos, quelques règles techniques une jolie fille qui se dénude un peu: Bof trop facile...

    Cette scène n'est pas assez subjective pour être émotionnelle. Je ne voies pas l'intérêt de déboutonner sa jupe, et de déballer un soutien gorge avec un jolie ruban.
    Son sourire a trop d'assurance et un manque de classe dans son port de corps.

    Je reste persuadé que jouant plus la sincérité sans tomber dans les clichés , trop facile de la femme .
    On aurait peut obtenir une photo beaucoup plus envoutante et érotique.

    Ceci n'enlève rien bien sur la propreté technique de la photo et le professionnalisme de cette femme.

    Ce n est qu un simple point de vue sans chercher à détenir bien sur la vérité.
  • Therockets7 22/04/2013 13:54

    travail de studio ! tous simplement, la moitié du visage travaillé sur un fond tres lumineux !mais pas cramé pour autant! un fort accent !des tons clairs en arrière et une partie vetement et bas plus sombre, un melange savant bien travaillé et une modèle qui va bien avec le style! dans la photo, il faut pas avoir peur de changer un peu certains aspects et esprits libérateurs ! il faut pas avoir peur de osé certaines choses et certaines personnes tous comme moi comprennens bien, qu'il faut un peu cassé les codes un peu trop carré parfois que l'on voit et entends tous le temps! on est plus en 1920, il faut évolué avec son temps! si une photo veut se faire comprendre et parler, il faut qu'elle sorte des sentiers battuts !moi je dis bon travail , continue comme ça! ^^
  • jeromelaumailler 22/04/2013 13:27

    Je me lance à mon tour, sans être un expert du studio, loin de là.. je n’en ai pas assez fait par moi-même … premier renssenti, un plaisir de photo de studio avec une fille qui « commence » à se déhabiller. Ce que je regarde en premier ? le visage ? non… le cou ? on y est presque…mes yeux se portent sur son soutien gorge, plus précisement sur le noeud au dessus des mains. En premier lieu, j’aime cette photo, et surtout elle guide donc mon regard. Ensuite vient l’analyse et je repars du haut vers le bas. Effectivement, la lumiere est un peu trop forte sur le visage, un peu trop penché, un peu trop fermé.
    Je ressens une position non naturelle, forcée dans les épaules et les bras et cela me gene un peu. Je vois qu’il y a un grain de beauté sur sa poitrine, je l’aurais enlevé. Enfin je tombe sur le bouton ouvert de sa jupe et vois ses jambes. Elles sont moins éclairées que le haut du corps, cela ne me gene pas du tout, cet eclairage permet meme de convertir un fond, surement blanc, en gris moyen meme si on voit un cercle de lumiere sur le sol. A y reflechir, j’aurais aimé voir le modele tourné de ¾ vers la gauche avec un flash un peu moins puissant. Enfin, ce que j’aime, c’est de ton des couleurs, soutient gorge marron / jupe et veste grise sur fond gris, j’aime cette ambiance de couleur. J’aime le studio, merci pour ton partage. Amitiés
  • Daniel Metz 22/04/2013 11:20

    Ce que j'aime bien dans cette photo c'est cette recherche qui correspond à cette tendance actuelle en photographie de mode qui consiste à s'écarter des règles classiques d'éclairage en favorisant ouvertement des défauts qu'on trouve sur les photos spontanées de monsieur tout le monde.
    Et c'est vrai que ce type de photos se retrouve sur tous les magazines comme une tendance provocatrice.

    Ce genre d'essais est déjà apparu dans l'agora avec le talentueux photographe Emmanuel Louarn qui présentait il y a quelques mois
    Sarah
    Sarah
    Agora Discussion photo intensive
    dans le même style. Photo incomprise à la vue des commentaires.

    Produire un éclairage violent qui brule certaines zones et en assumer le défaut est toujours une prise de risque importante. Déjà bravo pour cette démarche qui refuse le formalisme.

    Le résultat est donc ces zones carrément brulées sur le visage, le torse et les mains et une lumière d'une dureté maximum. Je vois un éclairage constitué d'un seul flash télécommandé et placé en hauteur près du plafond avec un angle de 45° vers le sujet.

    Dans cette technique, j'ai deux petits regrets : le manque de transition entre les zones brulées et les zones non brulées par exemple dans le cou cette zone qui attire le regard et gène sa libre circulation sur le corps du modèle et ensuite la trop forte différence d'éclairement entre le visage et les jambes. J'ouvre une petite parenthèse de photométrie pour comprendre cette forte différence. Supposons que le flash soit à une distance de 1 du visage, il se trouve donc à presque deux mètres des genoux. La photométrie nous dit que l'éclairement des genoux est de 1/4 de celui du visage et du coup il manque 2 Crans de diaphragme sur cette zone. Je pense que flash est certainement à plus d'1 mètre du visage, mais le principe reste le même, il y a déficit de lumière sur les jambes.

    Si je devais faire la même photo, je m'y prendrais autrement. En choisissant un studio avec un très haut plafond et en plaçant le flash trois fois plus loin du visage (avec évidemment un flash 9 fois plus puissant, ou plusieurs flashs) pour ajuster la différence visage/jambe. Ensuite je contrôlerais l'exposition de façon à n'avoir aucune surface brulée. Et c'est seulement par post-traitement que je brulerais les surfaces. Technique qui permet d'avoir des transitions brulées/ non brulées très onctueuses.

    La lumière est dure sur le visage, mais le modèle avec un tempérament affirmé et pas du tout impressioné par l'objectif valide ce choix de lumière. Si une lumière dure peut être sujet à contreverse, il est clair que les vêtements ont un rendu étonnant. Le vêtement le plus mat au plus près de la lumière et celui en cuir brillant, un peu moins éclairé. Un vrai travail de pro.
    Il y a beaucoup de choses à dire sur l'attitude du modèle et sur sa présentation. Je passe mon tour sur cet aspect. Je dirais juste que l'attitude et la pose me plaisent bien.
    Meci à l'auteur pour le partage.
  • Agora Discussion photo intensive 22/04/2013 10:22



    Le photographe a écrit :

    J'ai eu la chance de croiser Katty lors d'un stage  qu'elle faisait
    dans notre entreprise
    Sa beauté est aussi grande  que sa joie de vivre  et que dire  de son
    professionnalisme.. bref  cette jeune femme  est une  pure merveille..
    C'est une véritable aubaine  de l'avoir croiser...et surtout  une
    grande chance  de l'avoir croiser avant  que d'autre photographe ne
    mettent le grappin dessus.

    Info de prise de vue :
    1/60, f/4, ISO 200, focale 21 mm