16 350 5

Agora Discussion photo intensive


Community Manager, Grenoble, Paris, Toulouse

Les bêtes humaines

Vous trouverez les règles du jeu de l’agora en suivant ce lien : Agora – Règles de la discussion intensive :
http://www.fotocommunity.fr/info/Agora_-_R%E8gles_de_la_discussion_intensive
Nous vous demandons de bien vouloir lire ces règles du jeu avant tout envoi d’une photo.

Si vous avez envie de proposer une de vos photos à la discussion intensive et que vous avez lu les règles du jeu afin que votre photos soit conforme aux règles, veuillez envoyer votre photo à l’adresse mail de l’Agora : agorafcfr@fotocommunity.fr

AIDE SUR LE WEB
Pour tous ceux qui ont du mal à trouver quelque chose à dire dans les discussions, nous vous présentons ici des liens vers des pages Internet, qui peuvent vous aider à être capable de formuler une critique constructive. Lisez ces pages, cela en vaut la peine !
http://www.pix-populi.fr/apprendre/dossiers-generaux/comprendre-analyser-critiquer-photo.html (Pixpopuli)
http://www.virusphoto.com/15560-analyser-et-critiquer-une-photo-fiche-aide-memoire.html (Virusphoto)

Le photographe nous a envoyé le commentaire suivant :
Cette photo a été prise sous la pluie en contre-jour avec une lumière de midi très blanche et agréssive. Lieu : le Festival de la vapeur à Treigne en Belgique ! Un souvenir de notre passé ferroviaire...
Certains l'auront remarqué : le titre de la photo fait référence au film en noir et blanc de 1938 de Jean Renoir avec l'acteur Jean Gabin.

1/125 sec - F 8 - ISO 100 - 80 mm

Commentaire 6

La discussion de cette photo est désactivée.

  • Agora Discussion photo intensive 04/11/2012 10:24

    Cette discussion est fermée. Merci à l'auteur qui souhaite conserver l'anonymat.
    Rendez-vous sur la discussion suivante
    La force du rouge
    La force du rouge
    Agora Discussion photo intensive
  • zakouski 13/07/2012 10:16

    Choix d'un virage qui peut plaire mais personnellement un N/B eut été aussi bien. Le photographe c'est trop rapproché de son sujet ce qui fait qu'on à l'impression d'être "collé" à la photographie donc, ici, la locomotive est trop proche et trop morcelée, cela lui ôte ces détails caractéristiques importants comme l'avant ou bien la cabine de conduite... Un peu plus de recul eut été préférable. La fumée est trop présente à certains endroits notamment sur les silhouettes des hommes, de ce fait ils apparaissent relativement confus au premier abord. Sinon l'idée est bonne mais pas assez précise.
  • Dominique Lempereur 10/06/2012 17:36

    ce que j' aime: l' idée et l' ambiance générale.
    pour le reste, il s' agit pour moi d' une photo qui aurait méritée un meilleur traitement. le noir et blanc s' imposait.
    pour la vapeur , même si elle est présente au départ,
    il est flagrant que l' auteur en a rajoutée. ce qui enlève pour moi une grande partie du charme du départ.
    pour le cadrage, respectons le choix de l' auteur. il n' y a pas d' erreur de compo même si personellement j' aurais peut être cadré autrement.
    dom
  • Odette LEFEBVRE 10/06/2012 0:48

    le photographe a voulu donner à cette photo une atmosphère particulière, il y est presque parvenu
    j'aime la position des personnages dans l'image, et l'angle de prise de vue de cette locomotive ancienne

    ce que j'aime le moins, c'est la "lourdeur de la vapeur qui à mon avis n'est pas très naturelle un peu comme si on en avait rajouté, les vapeurs montent pourquoi se trouvent elles en horizontale sur les vestes dont les bords sont de ce fait très nets?
    la cheminée à gauche est bien trop nette, elle attire le regard et l’extrême droite aussi.
    en conclusion, je pense que cette photo devait être très bonne et qu'elle a perdu de son intérêt à cause de son post traitement un peu trop sévère. je peux me tromper bien sur.à 100 iso à F8 je ne comprends pas ou à été faite la mise au point.
    merci de nous avoir présenté cette photo
  • Agora Discussion photo intensive 09/06/2012 23:36


    F.JEROME écrit :

    Deux hommes, deux silhouettes, deux mécaniciens debout sur une locomotive entourés de vapeur et qui semblent réparer ou charger "la gueule" de la machine.
    J'aime l'atmosphère "noir de charbon" de cette compo qui semble vouloir nous faire revivre le dur travail des cheminots d'autrefois.

    Quel a été le projet du photographe ?
    Shooter "les bêtes humaines", ces hommes perdus dans les vapeurs?
    Mais mon oeil se promène et est trop attiré par le 1er plan sur la gauche, cette cheminée. Un cadrage plus serré, en éliminant ce 1er plan ramènerait notre cible sur ces 2 hommes.

    Une désaturation partielle augmentée d'un traitement sépia ne me semble pas être la meilleure solution pour donner de la force à cette atmosphère. Un noir et blanc plus contrasté aurait été - me semble t'il - plus adéquate, et aurait forcé le relief de la machine, mais surtout des hommes et de la vapeur.

    Ce qui me gêne le plus est que ces deux silhouettes ne me semblent pas diffuses dans cette atmosphère de vapeur. Un contour trop "net" sur ces hommes, et surtout sur le 1er plan, me donne la sensation qu'ils sont collés sur l'image, et la vapeur me semble "cassée", dommage ! J'aurais aimé voir des ombres dans ces vapeurs ! D'autant plus qu'il s'agit d'un contre jour !
    Il aurait été intéressant, dans ce sens, de donner un peu plus de lumière à ces ombres, et de contraster les vapeurs alentours.

    Le photographe indique qu'il s'agit d'un contre jour, superbe récupération des détails au 1er plan sur la machine, la Profondeur de champ (F 8) me parait un peu juste , mais il travaillait à 100 ISO !
    L'expo n'était pas simple, s'agit il d'un fichier RAW ?

    En conclusion : une compo et une atmosphère que j'aime, et après quelques détails techniques - à mon humble avis - à corriger, ce cliché sera superbe.
    Amitiés.